Samedi 13 octobre s’est déroulée la 10ème édition du Jour de la Nuit, manifestation qui veut sensibiliser à l’impact sanitaire, économique et climatique d’une pollution lumineuse croissante. Plus de 700 animations et extinctions d’éclairage public ont ainsi eu lieu aux 4 coins de la France samedi soir dernier.

En 25 ans, la lumière liée à l’éclairage public a augmenté de 94% et continue à progresser à raison de 2,2% par an, tant en surface qu’en intensité, note l’Association pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes. Selon les études de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), l’éclairage public représente 50% de la consommation d’électricité des collectivités territoriales et 38% de leur facture d’électricité. Depuis plus de 10 ans, l’événement rassemble une multitude d’acteurs (collectivités locales, associations, gestionnaires d’espaces naturels et citoyens) qui organisent des manifestations et animations dans les territoires, pour sensibiliser le grand public et les collectivités territoriales aux conséquences de la pollution lumineuse.